Les élections à travers les lentilles des immigrants – S'installer, travailler et étudier au Québec, Canada
All News

Les élections à travers les lentilles des immigrants – S’installer, travailler et étudier au Québec, Canada

iklan-banner-468x60

Recevez en primeur toutes les nouvelles sur l’immigration au Canada

Je sirotais tranquillement mon thé à la menthe tout en regardant le déroulement de l’élection fédérale télévisé; bien que la politique ne soit pas ma tasse de thé, mais depuis que j’ai fait mes premiers pas dans ce beau pays, je me suis senti impliqué, par la force des choses, dans son débat, sa politique, ses projets de Lois, etc….

A sa constitution en tant que pays, suite à la création de la confédération, le Parti conservateur et son chef John A. Macdonald dominent la vie politique. De 1867 à 1895 ils se sont fait élire sauf pour 4 ans 1874-1878, pendant lesquels le Parti libéral, dirigé par Alexander Mackenzie avait pris le pouvoir.

Les 20 années suivantes (1896-1917) ont été marquées par l’accentuation du Canada sur sa politique étrangère, pendant lesquelles le Parti libéral de Wilfrid Laurier fût élu et forma un gouvernement majoritaire 4 fois de suite.

Deux camps se tiraillaient: d’un côté, les anglophones prônent un soutien actif du Canada au Royaume-Uni alors que de l’autre les Canadiens français réclament un plus grand isolationnisme du pays dans la conduite de ses affaires extérieures.

J’ose dire que depuis, toute les élections qui ont suivit (cela fera presque 100 ans, tout un siècle ) l’alternance Libéral, Conservateur est la norme. Ces années 80-95 étaient marquée par :

l’adoption du drapeau unifolié en 1965, la montée des 2 premiers. ministres les plus emblèmatiques Pierre Elliott Trudeau et Brian Mulroney, et surtout les débat constitutionnel :

– référendum sur la souveraineté du Québec en 1980,

– rapatriement de la Constitution en 1982

– Les échecs des Lac Meech et de Charlottetown,

– le référendum sur la souveraineté du Québec de 1995

Ces 20 dernières années je les qualifierais d’années de reconfiguration de la carte politique, étant marqués par un changement de l’image du parti d’opposition ( Jack Layton et son parti NPD réussissant une percée lors des élections 2011).

En tant que citoyen canadien, on a la conviction que le vote est un devoir nationale et est considéré comme la représentation de ses valeurs et sa vision du Canada de demain.

La majorité des personnes immigrantes que j’ai eu le plaisir de rencontrer s’accordent pour dire que leur perception sur les élections, en particulier le vote et en général sur la politique, a drastiquement changé, et leur façon de voir le Canada, et surtout son futur, a grimpé en importance.

Ce sentiment de croire qu’ils sont écoutés et font partie du futur et de la carte politique de leur pays d’adoption y en est pour beaucoup.

Je m’intéresse toujours à la lentille à travers laquelle les immigrants perçoivent les élections.

Alors comment vous la voyez ?

En ce moment d’écrire ces lignes, les Libéraux mènent la barque du presque le double 132 contre 70 pour leur rivaux les  conservateurs .

Les médias viennent d’annoncer qu’on s’attend à un gouvernement libérale, minoritaire.

La nuit ne sera pas si longue !

Récit de Kabi dans le forum de discussions

iklan-banner-468x60

Related posts

Récit de notre arrivée à Montréal en famille – S’installer, travailler et étudier au Québec, Canada

admin

Notre conférence pour l’emploi des nouveaux arrivants à eCarrières Laval

admin

La frontière canado-américaine fermée jusqu’au 21 octobre

admin

12 comments

Leave a Comment

Immigrationaucanada.ca