41% des candidats à l'immigration disent préférer abandonner leur projet que de se soumettre à la vaccination
All News

41% des candidats à l’immigration disent préférer abandonner leur projet que de se soumettre à la vaccination

iklan-banner-468x60

Recevez en primeur toutes les nouvelles sur l’immigration au Canada

Alors que 75% des Canadiens de 12 ans et plus, soit environ 22,3 millions de personnes, ont indiqué en septembre dernier qu’il était plutôt probable ou très probable qu’ils choisissent de recevoir le vaccin contre la COVID-19, les immigrants ou futurs immigrants vers notre pays semblent être moins enthousiastes.

En effet, selon notre sondage auprès de 1000 répondants, 73% ne souhaitent pas se faire vacciner ou hésitent encore, parmi eux plus de 41% refusent de se faire vacciner quitte à renoncer à leur projet de venir s’installer au Canada si le pays d’accueil exige ce prérequis.

Déjà un sondage du média français, BFM, avait révélé à la fin novembre que 48% des personnes interrogées déclarent qu’elles ne se feraient pas vacciner si un vaccin contre ce coronavirus était disponible dans les prochains mois en France.

Il semble que les nouveaux arrivants comme les potentiels intéressés à l’immigration vers le Québec et le Canada soient plus près des intentions des Français et moins enclins à se faire vacciner que la population canadienne.

En plus, toujours selon BFM à la fin novembre, le pourcentage de personnes déclarant qu’elles refuseraient de se faire vacciner contre le Covid-19, si un vaccin était disponible dans les prochaines mois, augmente depuis plusieurs semaines en France. Sur ce même point, 37% (-3) se disent prêts à être vaccinés, et 15% (+1) ne savent pas encore. Et carrément 6 Français sur 10 se disent opposés à la vaccination obligatoire.

Selon les récents chiffres diffusés par Statistique Canada cette semaine, la volonté des Canadiens de recevoir le vaccin contre la COVID-19 variait selon la province. Les résidents de l’Île-du-Prince-Édouard (89 %), de la Nouvelle-Écosse (82 %) et de la Colombie-Britannique (82 %) étaient plus susceptibles que la moyenne nationale de se faire vacciner, tandis que les résidents de l’Alberta (71 %) étaient moins susceptibles de le faire

Sources: Statistique Canada, Immigrer.com, BFM

iklan-banner-468x60

Related posts

Nouvelle entente signée pour les ingénieurs du Québec et de France

admin

Apprendre le français, « la clé pour mieux s’intégrer »

admin

Bilan de 4 années au Québec en région

admin

883 comments

Leave a Comment

Immigrationaucanada.ca